Discussions au sommet
25 février 2014
Le Sénat de McGill se penche sur l’interdisciplinarité.

Suzanne Fortier, principale de l’Université McGill, ouvre la séance du Sénat du mercredi 19 février dans la bonne humeur en annonçant la victoire de l’équipe de hockey masculine contre la Lettonie aux Jeux olympiques de Sotchi. Au programme de la réunion: politique d’évaluation des étudiants, interdisciplinarité et budget prévisionnel pour les années à venir.

 Politique d’évaluation

Le Sénat débute avec une demande de Katie Larson, présidente de l’Association Étudiante de l’Université McGill (AÉUM), Joey Shea, vice-présidente aux affaires universitaires, Yasmeen Gholmieh et Claire Stewart-Kanigan, sénatrices de la Faculté des arts et Alvin Kuate Defo, sénateur de la Faculté des sciences. Leur question concerne la politique d’évaluation des étudiants (University Student Assessment Policy), qui précise notamment qu’un examen final ne peut pas valoir plus de 75% de la note globale. Cette politique ne serait parfois pas respectée, selon les cinq sénateurs concernés.

Ollivier Dyens, vice-recteur exécutif adjoint (étude et vie étudiante), a déclaré qu’il allait former une commission chargée d’enquêter sur les cas de non-respect de la politique d’évaluation, et que le sujet serait abordé de nouveau lors d’une prochaine réunion.

 Interdisciplinarité à McGill

Le principal sujet de cette séance a été l’interdisciplinarité à l’Université McGill. Les sénateurs se sont tous accordés à dire qu’il est nécessaire de développer les liens entre les différents programmes et les différentes facultés, afin de permettre aux étudiants de prendre des cours variés et correspondant mieux à leurs intérêts. Actuellement, cela est parfois difficile, voire impossible: en effet, il y a un manque d’information, et les élèves ne sont pas toujours au courant des possibilités qui existent. De plus, le processus s’avère parfois compliqué par les différences bureaucratiques entre les départements, qui n’ont pas forcément le même fonctionnement ni les mêmes façons d’évaluer les élèves. Cela complique grandement les équivalences entre les programmes.

Suzanne Fortier a aussi relevé la difficulté de recevoir des financements du gouvernement fédéral pour des cursus interdisciplinaires.

Enfin, Martin Grant, doyen du département de physique, a tenu à préciser que «l’interdisciplinarité ne doit pas se faire juste pour elle-même, mais dans le but d’atteindre l’excellence. Peut-être que des chiens peuvent faire du hockey, mais est-ce que des chats peuvent en faire?» Le hockey, décidément un des grands enjeux de l’après-midi, permet au doyen Grant de mettre en avant un point important: l’interdisciplinarité doit être encouragée de façon cohérente afin de permettre un plus grand apprentissage.

Pour réfléchir aux moyens de mieux mettre en œuvre l’interdisciplinarité à McGill,  un comité se réunira le 25 mars prochain, dans le but de proposer des solutions concrètes et rapidement applicables.

Budget et prévisions

Anthony C. Masi, vice-principal exécutif de l’Université McGill, a présenté le budget prévisionnel pour l’année prochaine et les années suivantes. Selon Masi, il y a quatre grands axes primordiaux dans l’attribution du budget: maintenir l’excellence académique, faire des étudiants les premiers bénéficiaires de l’université, augmenter la visibilité de McGill au niveau provincial, national et international, et gérer efficacement les finances de l’université.

Le budget de l’université, toujours marqué par les coupures gouvernementales, est encore en déficit, bien que cela semble se réduire. Les départs volontaires à la retraite et le personnel non remplacé ont notamment permis de faire quelques économies. Selon les dernières prévisions, le déficit sera de 10,4 millions de dollars pour l’année 2014 (il était de 13 millions de dollars l’année dernière). Le gouvernement du Québec devrait en théorie réinvestir 25 millions de dollars sur les cinq prochaines années. Cependant, il reste beaucoup d’incertitudes au niveau des décisions gouvernementales, et cette somme n’a pour l’instant pas été confirmée. Le Délit reviendra sur ce sujet lorsque de plus nombreuses informations seront disponibles.