Pardonnez mon français

Il y a de cela 40 ans, un journal francophone au sein de McGill voyait le jour.