Sadie’s tire sa révérence
13 mai 2017 - Image par Mahaut Engérant
l’AÉUM ferme sa cafétéria étudiante pour des raisons financières.

Annoncée par un message sur leur page Facebook le 20 Avril dernier, la fermeture de Sadie’s (la cafétéria étudiante dans le bâtiment Shatner, ndlr) a eu lieu le 5 mai dernier.

Bien que celle-ci n’ait pas fait l’objet d’une quelconque annonce ou communiqué de la part de l’Association des Étudiants en premier cycle de l’Université McGill (AÉUM, SSMU en anglais, ndlr), dans un courriel au Délit, le vice-président aux finances Niall Carolan a affirmé que «Sadie’s avait un budget déficitaire depuis son ouverture en 2013», que «ces déficits impactaient négativement les opérations et l’association tout entière» et qu’il était devenu impossible de «justifier un investissement continu» qui se ferait «au détriment de la stabilité financière de l’AÉUM et de ses services». M. Carolan a ajouté que, bien que l’année fiscale ne s’achève que le 31 mai prochain, «le déficit prévu de Sadie’s serait de 80 000 à 100 000 dollars canadiens à la fin de l’année».

 

Manque de transparence

Cependant, selon des sources proches du dossier, souhaitant garder l’anonymat, Sadie’s ne serait pas en déficit et ferait même des profits depuis le mois de janvier. Ces mêmes sources avancent un chiffre d’affaire à hauteur de 227 000 dollars canadiens pour l’année fiscale 2016-2017 et contestent catégoriquement que Sadie’s arrive à un déficit de 100 000 dollars canadiens au 31 mai prochain comme le prétend M. Carolan.

aucun rapport de sortie n’[a] pu être trouvé

Ces informations contradictoires sont invérifiables, dû à un manque de transparence de la part de l’AÉUM. En effet, le budget de l’association pour cette année ne sera publié que le 31 mai. De plus, le dernier budget disponible sur le site de l’association remonte à 2015, ce qui complique le suivi du possible déficit de la cafétéria étudiante. Sur ce budget en question, il est fait état que The Nest (le café étudiant que Sadie’s a remplacé, ndlr) enregistre un déficit net de 67 119 dollars canadiens. Cependant, une source anonyme a affirmé au Délit que ce chiffre était en partie dû à un investissement de 50 000 dollars canadiens afin d’agrandir la cafétéria et de rénover ses locaux. Le véritable déficit de l’année fiscale 2015 ne s’élevait alors qu’aux alentours de 17 119 dollars.

Contacté par Le Délit au sujet du budget de l’année fiscale 2016 et du rapport de fin d’année du précédent vice-président aux finances et opérations (documents indisponibles sur le site internet de l’AÉUM), l’actuel vice-président aux opérations Sacha Magder a déclaré «qu’aucun rapport de sortie n’avait pu être trouvé». En l’absence du rapport de fin d’année, le budget de l’année dernière devient primordial, or au moment de la publication de cet article, il n’est toujours pas disponible sur le site internet de l’association étudiante.

 

Futur incertain

Des interrogations demeurent quant à l’avenir des locaux de Sadie’s, des anciens employé·e·s de la cafétéria étudiante, qui ont souhaité demeurer anonymes, ont déclaré au Délit que l’annonce de la fermeture (et donc de leur licenciement) avait été faite de manière très soudaine à la mi-avril et que très peu d’informations avaient été transmises depuis.
Certaines personnes ont même été découragées de parler à la presse étudiante et sommées de renvoyer toute demande de questions à leurs supérieurs au sein de l’AÉUM.

Le vice-président aux finances de l’association, Niall Carolan a d’ailleurs démenti (sans que Le Délit ait posé la question, ndlr) des rumeurs selon lesquelles Midnight Kitchen pourrait occuper, l’année prochaine, les anciens locaux de la cafétéria.

 

 
Sur le même sujet:
27 septembre 2016
30 novembre 2016