Lieu commun: la francophonie s’affirme
15 novembre 2016 - Image par Lieu commun
Découverte de la revue littéraire qui fait vivre l'écriture créative francophone à McGill depuis 2012.

Au grand dam des membres du Délit, la francophonie est peu représentée dans les journaux étudiants mcgillois. Heureusement, Lieu commun est là pour essayer de rétablir l’équilibre. Fondée en 2012, la revue est affiliée au département de langue et littérature française. Poésie, théâtre, prose ou encore essai, le périodique est là pour offrir une plateforme à toute personne souhaitant écrire et publier en français. Le nom souligne l’idée d’union qui guide le projet. «Chaque thème est un lieu commun, qu’on essaye d’exprimer, de réfléchir, de déconstruire ensemble» explique Jeanne Simoneau, éditrice-en-chef. Plusieurs grands noms de la littérature québécoise, Louis Hamelin ou Kiev Renaud, sont d’ailleurs passés par Lieu commun.

À chaque session universitaire son tirage. À raison d’une cinquantaine de pages, l’équipe publie une dizaine d’œuvres littéraire, le tout regroupé dans un livret à la couverture minimaliste. Seuls un dessin et le titre composent le revêtement.

La publication fonctionne sous appel de texte. Les soumissions sont ouvertes aux étudiants de McGill, bien évidemment, mais aussi aux membres d’autres universités et même aux non-étudiants. C’est donc une revue ouverte à tous ceux qui souhaitent participer. Pour chaque entrée il y a un processus d’édition. Correction, rencontre avec l’auteur·e et révision et, ensemble, les cinq membres de Lieu commun font un travail littéraire rigoureux. «L’auteur·e a toujours le dernier mot sur son texte» souligne toutefois Jeanne.

Cette année exceptionnellement, une édition «double» d’une centaine de pages sera tirée en avril. La première moitié, correspondant au semestre d’automne est presque bouclée. La deuxième cependant, sera effectuée à partir de janvier. Si vous souhaitez participer à ce beau projet, et mettre en valeur vos talents littéraires, vous pouvez répondre à leur appel de texte et leur envoyer votre œuvre. La rédaction fait aussi une soirée de poésie bilingue avec le Scrivener Creative Review le mardi 15 au café Kafein, auquel vous êtes invités.

Pour en apprendre plus sur la presse mcgilloise indépendante et créative, retrouvez-ici nos profils de The Veg, Folio, The Scrivener, Radixet du Plumber’s Faucet.

 
Sur le même sujet:
17 septembre 2016
18 octobre 2016