Fuite d’humour avec le Faucet
15 novembre 2016
À McGill, il n'y a aujourd'hui qu'un journal humoristique, le Plumber's Faucet, qui se fait connaître depuis quelques années.

«C’est assez commun d’avoir un magazine d’humour universitaire», à McGill, c’est le Plumber’s Faucet, nous explique un de ses éditeurs. À coup de caricatures et de satires, il a su se créer une petite renommée auprès des étudiants avides d’un bon rire. À l’origine, la revue était basée dans la Faculté de génie, mais récemment elle s’est étendue à l’ensemble du campus et a même un système d’abonnements qui permet aux fidèles de recevoir chaque exemplaire. Le tirage est sporadique, mais le magazine vise à publier mensuellement.

«Les McGillois n’ont pas une identité aussi fortement revendiquée que les étudiants des autres universités» déplore notre éditeur. Pour lui, avoir un magazine d’humour permet d’externaliser ses élans artistiques, et renforcer un certain sentiment d’appartenance.

Si auparavant le Faucet était principalement orienté vers les ingénieurs, le magazine touche aujourd’hui à des sujets bien plus variés. L’humour porte surtout sur les questions mcgilloises, mais aussi, plus largement, sur la vie montréalaise et canadienne. L’édition d’octobre 2016, exceptionnellement à double face, arborait sur le verso des étudiants interrompus en plein cours par des constructions, et sur le verso un adulte faisant peur à des enfants avec un masque de Donald Trump.

Le Plumber’s Faucet est disponible sur les étendoirs à journaux d’une douzaine de facultés de McGill. Si vous souhaitez y jeter un coup d’œil, vous pouvez toujours vous procurer le tirage spécial Halloween ou attendre l’édition de novembre est dorénavant disponible et a comme thème la nourriture.

Pour en apprendre plus sur la presse mcgilloise indépendante et créative, retrouvez-ici nos profils de The Veg, Folio, The Scrivener, Radix et de Lieu Commun.

 
Sur le même sujet: