Nouvelle peau pour la librairie de McGill
7 septembre 2016
Un déménagement pour mettre fin à des années de flou.

Partira, partira pas. La librairie de McGill s’en est allée, quittant son ancienne demeure sur la rue McTavish (bâtiment adjacent à la Faculté de gestion, faculté pour laquelle la librairie se doit d’ailleurs de libérer de l’espace) pour des nouveaux locaux au 3544 avenue du Parc. Pour l’aider à effectuer cette délicate transition, la librairie se voit aussi renommée, ce n’est plus le McGill Bookstore, mais Le James Bookstore. Nouvelle appellation légèrement francisée donc, ce qu’il faut saluer, l’on passera sur son caractère fortement ridicule.

Plusieurs emplacements

À cette nouvelle enseigne seront vendus tous les manuels, livres et recueils de cours nécessaires aux étudiants mcgillois, c’est là aussi que l’on viendra récupérer les objets commandés en ligne. Mais tous n’y trouveront pas leur bonheur, les étudiants engagés dans le programme d’éducation permanente de McGill devront se rendre dans un second magasin situé au carrefour des rues Université et Sherbrooke. C’est en ce second magasin, ouvert le 2 septembre dernier, que l’on pourra trouver à partir du mois d’octobre toute sorte de marchandise estampillée McGill (vêtements, affaires de sport, fournitures…).

Il est aussi à noter que deux emplacements temporaires seront ouverts jusqu’au 24 septembre sur le campus: dans la salle 435 du bâtiment Shatner (là où siège l’AÉUM) et la salle 340 du bâtiment McIntyre. Tous deux n’auront que des horaires d’ouverture réduits: de 10h à 14h.

Ce chamboulement forcé, quoi qu’attendu depuis plusieurs années, met à mal un modèle économique reposant sur la proximité à l’Université, et aux étudiants. Une nouvelle enseigne plus distante et discrète obligera sans doute Le James McGill à diversifier son offre pour maintenir son niveau d’activité précédent.