Activisme 101
2 février 2016 - Image par Eléonore Nouel
Dr. Choudry, professeur à McGill, nous a parlé de l’un de ses derniers livres.

«Learning Activism: The intellectual Life of Contemporary Social Movements» (Apprendre l’activisme: la vie intellectuelle des mouvements sociaux contemporains, ndlr), l’un des derniers livres du docteur Aziz Choudry, était l’objet d’une conférence ce mardi 26 janvier.

L’événement, organisé par l’émission Free City Radio  de CKUT, consistait en une présentation de l’œuvre par l’auteur, suivie d’une discussion. Il s’est tenu à la librairie coopérative solidaire de Concordia: une petite pièce chaleureuse rue Bishop, même si le lieu de rencontre était trop étroit pour le nombre de personnes intéressées et présentes.

C’est donc un peu serrées, quoique dans une ambiance plutôt familiale, qu’une quarantaine de personnes ont écouté le Dr. Choudry, professeur à McGill au département d’études intégrées en sciences de l’éducation, présenter son livre pour ensuite lui poser des questions.

Une ambiance qui représentait bien la discussion, avec en son centre l’importance de l’apprentissage et des différentes manières d’apprendre, que ce soit dans un contexte universitaire ou familial et intergénérationnel; ce que l’auteur nomme la notion d’apprentissage intentionnel et non-intentionnel.

Eléonore Nouel

Le Dr. Choudry a ensuite abordé les thèmes de l’activisme et des mouvements sociaux et interrogé les choix de couverture des événements de l’actualité, la façon dont certains seront retenus par l’Histoire, tandis que d’autres n’auront été qu’à peine couverts par les médias: c’est ce qu’il appelle «l’organisation sociale de l’oubli».

Enfin, le Docteur a parlé de l’importante différence entre les travaux académiques activistes et portant sur l’activisme avec l’activisme de la rue lui-même. C’est cette partie de la conférence qu’Adam Fleischmann, étudiant doctorant en anthropologie à McGill présent pour l’événement, retiendra le mieux: «Je crois que les différences entre l’Académie, l’université et l’activisme dans les rues sont importantes parce qu’il y a beaucoup de monde qui, ici à McGill, même en anthropologie, écrit, travaille sur l’activisme, les mouvements sociaux, mais ça se passe vraiment dans les rues, avec des gens qui ne sont pas des universitaires.»

L’auteur conclut donc que son livre tente d’articuler les différentes façons de couvrir les événements, mouvements sociaux, et leurs lieux.

Un écrivain productif

Dr. Aziz Choudry est l’auteur de plusieurs autres livres, notamment au sujet de l’immigration, des difficultés rencontrées par les immigrants dans le monde du travail, des organisations non-gouvernementales, et de nombreux articles de recherche dans ces domaines. Si «Learning Activism: The Intellectual Life of Contemporary Social movements» n’a été publié que récemment, en septembre 2015, l’auteur a déjà annoncé la sortie d’un autre livre, sur le thème de l’immigration et du travail des migrants au Canada, à paraître en 2016.