Mauvais perdants?
31 mars 2015
Brève.

Johanna Nikoletos, l’adversaire défaite de Lola Baraldi au poste de v.-p. aux affaires internes à l’Association Étudiante de l’Université McGill (AÉUM) a déposé une plainte auprès de la commission juridique dans le but d’invalider l’élection. Mme Nikoletos accuse Mme Baraldi d’avoir commis des infractions à la procédure de campagne. La plainte déposée la semaine dernière a été rejetée par la commission juridique qui n’a pas trouvé de preuves suffisantes pour destituer Mme Baraldi.

Le vendredi 27 mars, Mme Nikoletos a donc soumis une pétition d’appel auprès de la commission, qui lui concède cinq jours pour rédiger une déclaration remettant en cause la décision.

L’élection de Mme Baraldi est contestée au motif qu’elle aurait fait mettre une affiche sur le comptoir du café Lou Lou, au New Residence Hall le 14 mars, pendant quelques heures, alors que les lois de l’AÉUM interdisent de faire campagne dans les cafétérias. De plus, un témoin rapporte que Louise Smith, l’amie de Mme Baraldi et employée du café, a suggéré à plusieurs clients de voter pour la candidate. Louise Smith ne faisant pas partie de l’équipe de campagne de Mme Baraldi, il est illégal pour elle de participer à la campagne.

Mme Baraldi a réfuté les accusations sous prétexte qu’elle ignorait que l’affiche avait été posée sur le comptoir, et qu’elle avait demandé qu’on l’enlève dès qu’elle l’avait remarquée. De plus, elle affirme qu’elle ne savait pas que Mme Smith s’engageait publiquement pour elle.

Une fois que Johanna Nikoletos aura soumis sa déclaration à la commission juridique de l’AÉUM, ce sera au tour du service d’élections de l’association étudiante de rassembler les informations et témoins nécessaires. Rachelle Bastarache, la directrice générale des élections auprès de l’AÉUM, a déclaré au Délit qu’elle fait tout pour fournir des éléments dénués de biais. Mme Bastarache dit avoir contacté le service de sécurité de New Rez pour obtenir les vidéos de surveillance du 14 mars, afin de clarifier l’événement. De plus, elle appelle et encourage fortement les témoins à se manifester.

Ces élections ont été fortement contestées par leurs perdants, en effet, la commission a aussi à traiter  la plainte déposée par Alexei Simakov contre le comité des élections (voir p.8). Il reste une douzaine de jours jusqu’à la fin du processus d’appel de la commission, au terme desquels l’élection de Lola Baraldi restera sans appel possible.