Sexe en tous genres.
3 février 2015
Brève.

La septième édition de la semaine Rad Sex se déroule depuis lundi le 26 janvier sur le campus de McGill et ses alentours, et continuera jusqu’au jeudi 5 février. Organisée par Queer McGill, cette semaine particulière consiste principalement en un ensemble d’ateliers d’information et d’apprentissage sur la sexualité sous toutes ses formes et dans tous les genres. L’idée est de parler sans pudeur de sexualité(s) dite(s) «non-conventionnelle(s)» afin d’en explorer et déstigmatiser l’expression.

Au programme, des ateliers de conseils et de discussions en petit comité. Les conversations touchent notamment au sujet du consentement, une notion en théorie connue et pourtant souvent mal appliquée ou en pratique difficile à comprendre, en faisant donc un thème de débat intéressant dans des conditions intimes. L’atelier Embodied consent (Le consentement incarné, ndlr), par exemple, avait pour objectif d’aider à comprendre les manifestations corporelles et psychologiques du consentement.

Mais la semaine Rad Sex, c’est aussi des ateliers ludiques et pratiques. Par exemple, des ateliers d’introduction au monde drag et aux jeux de perçage se déroulaient samedi dernier. D’autres évènements, tels qu’un cours d’initiation à la danse de poteau, sont prévus pour cette semaine.

Il y en a donc pour tous les goûts, mais aussi et surtout pour toutes les oreilles curieuses et respectueuses, puisqu’il s’agit bien aussi d’évènements visant à informer et éduquer le public intéressé afin de favoriser une sexualité libérée et sécuritaire.