Free Pussy Riot au Carnaval
17 février 2013 - Image par Albert Michaud
Des manifestants perturbent les activités de nuit du Carnaval de Québec

Le Carnaval de Québec a vu ses activités de samedi soir interrompues par des manifestants masqués à l’image des Pussy Riot. Pour la durée de quelques minutes, une vingtaine de personnes a pris la rue lors du défilé de nuit du carnaval, au coin des rues Salaberry et Grande-Allée. Les manifestants distribuaient des tracts au festivaliers afin de dénoncer le choix de la Russie comme pays invité du 59e carnaval. Comme le veut la tradition, la ville de Québec accueille à chaque année une délégation venue de l’extérieur.

L’action menée par les manifestants avait pour but de dénoncer «l’emprise dictatoriale à peine voilée qui réprime toute manifestation ou critique du pouvoir en place» en Russie. La mobilisation exigeait également la «libération immédiate» des trois femmes membres du groupe Pussy Riots, condamnées à une peine de deux ans de prison pour avoir prononcé un discours anti-Poutine dans une cathédrale russe.

Les représentants du Carnaval ne croient pas, quant à eux, que le choix de la Russie soit problématique. «Un pays invité ne l’est pas nécessairement en raison des ses positions ou actions politiques» affirme au Délit Pascale Grenier, attachée de presse du carnaval. Le choix serait plutôt basé sur les possibilités d’activités hivernales reliées au pays en question. «Le Carnaval n’a pas de position particulière sur les enjeux politiques» conclu Mme Grenier.

Bien que le choix du pays invité soit fait entièrement par la direction du Carnaval, l’invitation de la Russie concorde avec le désir du maire de Québec, Régis Labeaume, de serrer les liens entre la Ville de Québec et l’oblast de Léningrad. Cette région russe planifie à son tour la tenue d’un carnaval d’hiver et Québec aurait déjà conclu une entente d’échange avec la ville hôte.

Une rencontre a eu lieu entre le maire Labeaume et le vice-gouverneur de la région de Leningrad, Alexander Kuznetsov, il y environ deux semaines. Les Carnavals de Québec et de Leningrad et le tourisme étaient deux sujets importants à l’ordre du jour de cet échange.

En plus d’être le pays invité du carnaval de Québec 2013, la Russie fera également la promotion du Carnaval de Québec aux gens de Léningrad et recevra une délégation québécoise lors de son Carnaval.

Suite à l’incident, le compte Twitter de la délégation québécoise pour la libération des Pussy Riot (@FreePussyRiotQc) a été suspendu sans raison apparente.