Coupable
6 novembre 2012

Gabriel Nadeau-Dubois, ex-porte-parole de la CLASSE, a été jugé coupable d’outrage au tribunal le jeudi 1er novembre par le juge Denis Jacques, de la Cour supérieure du Québec. La Cour juge donc que le jeune étudiant a entravé le bras de la justice en incitant la communauté étudiante à ériger des piquets de grève malgré les injonctions émises par le tribunal lors du mouvement étudiant du printemps dernier. Pour l’instant, sa sentence n’a pas été prononcée. Cela se fera le 9 novembre prochain.

Gabriel Nadeau-Dubois pourrait écoper de travaux communautaires, ou encore même d’un an de prison. Il désire toutefois porter sa cause en appel. «Je n’ai pas prôné l’anarchie, je n’ai pas prôné le désordre. J’ai prôné et je prône encore l’accessibilité à l’éducation», affirme M. Nadeau-Dubois pour sa défense.

58 000$ ont été amassés jusqu’à présent grâce à 1 700 donateurs afin de payer les frais juridiques du jeune coupable. Tout au long du conflit étudiant, plus de 3 000 étudiants ont été arrêtés et plusieurs ont des accusations au criminel.