Mélodies en devenir
1 novembre 2011
Divenire: un bijou de la musique néo-classique par Ludovico Einaudi

Il était temps. Après un succès fulgurant auprès de son auditoire européen, Divenire de Ludovico Einaudi arrive de ce côté de l’Atlantique.

Réputé pour son élégance et ses mélodies hypnotiques, le pianiste italien présente son septième album, cette fois-ci accompagné d’un orchestre, le Royal Liverpool Philharmonic.

Gracieuseté de Ludovico Einaudi Media
Divenire est une œuvre fluide et mélancolique qui nous emporte dans un courant d’émotions. Les mélodies au piano demeurent centrales à son œuvre, mais l’orchestre et les quelques sons électroniques y ajoutent une autre dimension. Ainsi, Ludovico Einaudi nous offre un cocktail de sensations avec des morceaux qui prennent corps.

L’album porte bien son nom, Divenire (devenir); à mesure qu’on l’écoute, sa musique crée différents états émotionnels malgré la simplicité des mélodies. Vous serez charmés par la pureté de «Rose» alors que les violons de «Primavera» vous feront frissonner. Ludovico Einaudi sera en concert le 12 novembre à l’Oscar Peterson Hall, un spectacle à ne pas rater.