Sur les traces de Montebello
15 février 2011

Après quatre ans d’enregistrement, plusieurs collaborations et une levée de fond, Katie Moore lance un troisième album solo enregistré en live. À travers celui-ci, elle met de l’avant sa voix angélique sur une trame folk-country constituée de piano de guitare électrique et de flûte traversière. De plus, la réalisation de cet album s’est faite avec la collaboration de Socalled, Chilly Gonzales  et Warren Spicer de Plants and Animals.

Gracieuseté de Bonsound

Le Délit (LD): En quoi Montebello diffère-t-il de votre dernier album Only Thing Worse?

Katie Moore (KM): Mon nouvel album va en quelque sorte dans la même direction, mais j’ai travaillé plus fort sur les chansons, et je voulais avoir des percussions et de la guitare électrique sur tous les morceaux, chose qu’on n’avait pas dans le dernier album. Je voulais aussi collaborer avec des amis et les amener en studio pour qu’ils puissent ajouter leur touche personnelle aux chansons.

LD: Pourquoi l’avez-vous intitulé Montebello?

KM: Je l’ai nommé ainsi parce que j’aimais beaucoup les propos tenus dans cette chanson, ainsi que la manière dont nous l’avons enregistré, qui lui donne un son très intéressant. La chanson traite des manifestations entourant le sommet économique de Montebello, et je trouvais qu’il était important d’amener le sujet sur la place publique, vu les événements qui se sont récemment déroulés à Toronto.

LD: En combien de temps s’est fait l’enregistrement?

KM: L’enregistrement a duré quatre ans parce que j’étais en tournée avec Socalled et Gonzales. Et les gens avec qui je voulais travailler étaient eux aussi en tournée. Les circonstances ont donc fait en sorte qu’on arrivait seulement à enregistrer quelques chansons tous les six mois.

LD: Quels étaient quelques-uns de vos collaborateurs pour la réalisation de Montebello?

KM: Warren Spicer, de Plants and Animals, en est le producteur; Socalled et Gonzales ont joué au piano sur plusieurs chansons; et Dave Gossage collabore à la flûte.

LD: Vous avez trouvé un financement sur le site kickstarter. Combien de temps vous a-t-il fallu pour amasser les fonds nécessaires?

KM: Lorsque j’ai fait la demande de fonds, j’avais déjà terminé l’album, j’avais seulement besoin de financement pour le lancer et pour faire le mastering. J’ai été agréablement surprise de voir le grand nombre de personnes qui voulaient m’aider à réaliser ce projet. Nous avions un mois pour amasser les fonds, mais nous y sommes parvenus en seulement une semaine. J’ai offert plusieurs récompenses aux donateurs en guise de remerciement et selon le montant qu’ils avaient déboursé. Par exemple, cet été nous allons offrir un concert à domicile à quelqu’un qui a donné 500$. J’ai aussi fait des tabliers de cuisine que j’ai distribués. Et puis, tout le monde a reçu une copie de l’album. J’offrais aussi des dédicaces à ceux qui étaient prêts à donner 150$. Ils pouvaient choisir une chanson que j’allais ensuite enregistrer sur Youtube en la leur dédicaçant.

LD: Est-ce qu’avoir votre propre label [Purple Cat Records] vous a donné plus de liberté pour la réalisation de votre album?

KM: Oui, parce qu’on est amené à prendre toutes les décisions nous-mêmes. Pour moi, c’était intéressant de démystifier ce que les labels font en prenant part à tous les aspects du projet.

LD: Avez-vous été inspirée par vos collaborations avec Chilly Gonzales et Socalled?

KM: Oui. Ça fait sept ans que je collabore avec Socalled. J’adore la manière dont il joue du piano. Il a vraiment le sens de la mélodie et il ne prend pas la musique trop au sérieux. Par contre, on a des manières très différentes de travailler en studio. Pour moi, tout est live et on enregistre tout le monde ensemble, Socalled, lui, amène une personne à la fois et l’enregistre séparément. Il m’a juste appris à faire les choses comme je le souhaitais. J’aime beaucoup jouer avec lui sur scène, parce qu’on ne sait jamais ce qui va se passer, il nous réserve toujours des surprises.

LD: Quels sont vos projets pour l’année prochaine?

KM: Je veux enregistrer un autre album, mais j’aimerais pouvoir le réaliser en un mois. J’aimerais l’enregistrer en live avec la même gang et le même style.

LD: Prévoyez-vous une tournée bientôt?

KM: Oui: à travers le Québec, l’Ontario et les Maritimes.

Montebello, le nouvel album de Katie Moore, est en magasin depuis le 1er février. Rendez-vous sur www.katiemoore.ca pour en savoir plus.

Propos recueillis par Catherine Lafrenière.