Référendum: prenez position!
9 mars 2010
Les étudiants sont appelés à se prononcer sur dix questions lors du référendum d’hiver de l’AÉUM.

Tous les étudiants, en votant pour les candidats qui composeront le comité exécutif de l’Association des étudiants de l’Université McGill (AÉUM) de l’an prochain, auront également à s’exprimer sur différentes questions référendaires. Parmi les plus déterminantes figurent celles concernant l’indépendance du McGill Tribune, la réforme des assemblées générales de l’AÉUM et la survie de TVMcGill.

Pro-encadrement

Le comité en faveur d’un ajout à la constitution de l’AÉUM milite pour un encadrement institutionnel des actions des groupes pro-vie tels Choose Life. Non seulement les principes sous-tendant tous les clubs et associations étudiantes du campus devraient respecter la dignité humaine, selon eux, mais également «la souveraineté du corps».

Au moment de défendre ses idées lors du débat, le comité du Oui a souligné qu’il s’agissait moins de réagir directement aux événements de la session dernière que de «créer un cadre positif, définissant de façon formelle ce que les groupes pro-vie ont le droit de faire, ou non». Il suggère que «la distribution de dépliants de désinformation concernant la santé» serait l’une des activités qui dépasseraient ce cadre.

Le Tribune veut s’émanciper

«Publié depuis 1981, le Tribune responsabilise les administrations mcgilloises et aéumiennes», clamait les membres du Comité en faveur de la séparation des liens financiers et légaux entre l’AÉUM et la publication hebdomadaire d’ici 2010. Les membres du comité demandent aux étudiants de contribuer à hauteur de 3$ non-optionnels par semestre afin de maintenir une presse diversifiée sur le campus. En accord avec les règlements constitutionnels d’Élections McGill, tous les membres du comité en faveur de l’indépendance devaient démissionner de leurs postes au journal pour la durée de la campagne référendaire.

Des AG en mal d’unité

Membre du comité en faveur d’une réforme des assemblées générales de l’AÉUM, le président de l’association étudiante, Ivan Neilson, explique que l’AG n’est pas le lieu approprié pour débattre des enjeux externes à l’association. «Dans les rares cas où il est absolument nécessaire d’aborder des questions ayant trait aux politiques externes à l’AÉUM, le quorum à atteindre ne sera pas de 100 étudiants, mais de 500», précise-t-il.

Quelques dollars supplémentaires

TVMcGill revendique une augmentation de 0,50$ de la cotisation étudiante pour enrayer définitivement les problèmes de ressources récurrents et le manque de visibilité de l’organisation. «TVMcGill est une véritable école pour les étudiants en ce qui a trait à la production audiovisuelle, et on manque d’équipement pour matérialiser toutes nos idées.»

Le comité en faveur du Fond vert cherche également à renouveler l’appui des étudiants aux frais optionnels de 1,25$ utilisés pour «promouvoir une culture verte sur le campus», notamment à travers un financement du Plate Club et du Marché des fermiers.

Toby Davine, membre du comité, expliquait que le Fond vert est différent de celui pour les projets à développement durable (Sustainability Projects Fund) en ce que le premier est complètement supervisé par les étudiants, et que les résultats en découlant sont «déjà tangibles».

Votez au ovs.ssmu.mcgill.ca

 
Sur le même sujet: